Retour de voyage – Sur les pas d’Etty Hillesum (3)

8 octobre. Journée de répit et de planification. Magdalena m’amène voir les lieux les plus intéressants de Cracovie, sa ville natale, et nous terminons la journée au sanctuaire de sœur Faustina, canonisée par le pape Jean-Paul II.

Il s’agit du sanctuaire de la Miséricorde, énorme complexe moderne où affluent sans cesse les pèlerins. Nous sommes dans le fief de Jean-Paul II, puisque Cracovie faisait partie de son diocèse avant son élection comme pape.

Cracovie était sa ville et partout des photos, des statues, des vitraux même, viennent nous le rappeler. L’amour des Polonais pour ce pape ne m’a jamais apparu aussi impressionnant maintenant que je sillonne les rues de sa ville, et où son influence semble encore si palpable.

La ferveur des Polonais est impressionnante. Dans cette ville de 800, 000 habitant, dont cent milles sont des étudiants universitaires, les églises semblent toujours prises d’assaut, tant par les jeunes que les moins jeunes.

La veille, j’ai voulu participer à la messe des jeunes à l’église des dominicains de Cracovie, une église construite en 1257, et où l’on trouve le tombeau du dominicain saint Hyacinthe. Impossible d’y entrer tellement l’assistance y était dense, et ce, jusqu’à l’extérieur de l’église.

Intérieur de l'église des dominicains

Intérieur de l’église de la Sainte-Trinité

Mais toutes ces visites ne me font pas oublier le côté plus tragique et sérieux de ce voyage, notre destination première, qui est le camp d’extermination d’Auschwitz, là où Etty a été assassinée.

À SUIVRE…

2 Réponses

  1. Cette ferveur me laisse toujours songeuse quand je pense combien nos églises de la vieille Europe sont désertées. Sommes-nous devenus aveugles et sourds ? Certainement contaminés par les travers de la société consumériste…
    Fort heureusement, des braises subsistent, bien entretenues par quelques uns !

  2. C’est le mystère du sang des martyrs, « semence de chrétiens ».
    Combien de croyants polonais ont-ils trouvé la mort entre le nazisme et le communisme?
    En Russie, même constat. Le sang versé a fait fleurir la foi.
    Les pays où l’on a voulu tuer Dieu par la violence, connaissent un regain de foi.
    Si les horreurs actuellement en cours au Proche-Orient, préparaient un nouveau printemps…
    Ce n’est pas toujours le cas non plus. Car les premiers chrétiens ont été martyrisés dans ces pays envahis par l’islam pour ne plus revenir numériquement plus forts. Par contre, leur foi est grande. Ils le prouvent chaque jour.

Laissez un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :