Au bord du torrent

MonastèreEn Bretagne se trouve un manoir du XVIIè siècle, qui surplombe l’étang de Beaufort, au coeur d’une forêt. C’est là qu’habitent les moniales dominicaines dans leur monastère de Notre-Dame de Beaufort. Elles intègrent dans leur magnifique chant-choral les influences du monastère de Keur Moussa, une abbaye bénédictine du Sénégal, fondée en 1963. La kora, un instrument de musique d’origine africaine, occupe donc une place importante dans cette liturgie.

Voici comment les moniales décrivent l’endroit où elles habitent :

Situé à la lisière d’une forêt, entre deux étangs, le monastère de Beaufort surplombe un torrent. Il poursuit inexorablement sa course, à travers les marais du pays de Dol et se jette dans la mer en baie du Mont St-Michel. Je vous invite à visiter le site des dominicaines de Beaufort.

Laissez un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :