Henri Morgentaler et l’avortement

Le Dr Henri Morgentaler se verra décerner par la gouverneure générale du Canada, Michaëlle Jean, le plus haut honneur dont ce pays peut honorer ses citoyens, soit la médaille de l’Ordre du Canada. Le Dr Morgentaler a été le principal artisan de la légalisation de l’avortement au canada dans les années 80′.

Maintenant âgé de 84 ans, le docteur Morgentaler estime qu’il a effectué environ 100000 interventions au cours de ses 35 ans de carrière. Il dit qu’il a également enseigné ses méthodes à au moins 100 médecins. Il sourit un peu en donnant le chiffre.

L’Église catholique, de son côté, croit que cette récompense ne doit pas être accordée à M. Morgentaler. Dans un communiqué, l’archevêque de Toronto, Thomas Collins, a écrit : « Le Canada va honorer un homme de médecine qui n’a pas contribué à la guérison, mais plutôt à la destruction en plus de causer une peine incommensurable ». Dans ce même communiqué, Monseigneur Collins qualifie le travail d’Henri Morgentaler « d’assaut contre les plus faibles d’entre nous ».

Qu’en pensez-vous? Laissez un commentaire.

13 Réponses

  1. avez voous rencontreé la souffrance d’enfants non désirés ou abandonnés?

  2. Je suis tout à fait contre la remise d’une distinction à ce monsieur…Il y a tellement de moyens de contraception de nos jours que je pense qu’il est du devoir de chacune d’éviter une grossesse. Bien certain qu’il y a des exceptions mais est-ce une raison pour se servir de l’avortement pour contraceptif?Comme un geste banal? La vie humaine vaut beaucoup plus.
    Reine

  3. Cent mille avortements en 35 ans, ça fait 8 interventions par jour, dimanches et fériés compris. Ce médecin a bâti sa carrière sur cet unique acte. Spécialiste de l’interruption de grossesse, comme d’autre sont spécialistes du cœur droit.
    Incontestablement, il y a une demande forte. Et peut-être un certain nombre pour simple convenance ou confort.
    Chez ces femmes, la souffrance de la grossesse non désirée ne permet pas d’envisager ni même d’imaginer celle qui s’installe ensuite durablement de façon récurrente.
    Des enfants non désirés et abandonnés, il y en plein les rues en Afrique (et ailleurs). Leur vie n’aurait-elle aucun poids aux yeux de Dieu?

  4. c’est un sujet forcément passionnel,mais avez vous déjà pris un de ces enfants sur vos genoux?

  5. Je pense qu’à la racine de l’avortement il y a d’abord un manque de contrôle dans une relation qui se veut inconséquente. Mais il y a aussi cette crainte de mettre un enfant au monde à cause de tout l’aspect logistique qui décourage la mère. La contraception n’est pas une école de maîtrise de soi ( ce qui devrait être inculquer aux hommes avec plus de conviction) et si on la regarde avec des yeux d’enfants la crainte de devenir une surcharge pour nos parents s’inscrit rapidement dans la pensée et est souvent à l’origine des personnes suicidaires ou en faveur de l’euthanasie.

    Je pense qu’il faut beaucoup prier pour ces personnes qui prennent une telle décision et on doit prendre en société la responsabilité de ces montagnes de petits cadavres qui dépassent de façon incommensurable les génocides que l’on a connu.

  6. Je trouve inconcevable qu’on remette une distinction à cet homme qu’il y a quelques années on arrêtait.
    Cette décision me déçoit au plus haut point mais n’est-elle pas l’image de la société actuelle? On semble avoir perdu le Nord.

  7. Au risque de choquer, je suis d’accord avec cette reconnaissance du travail de pionnier du Dr Morgentaler dans le domaine de la santé et du droit des femmes.

    Il a aidé des femmes dans le besoin, même au péril de sa vie. Il ra reçu des menaces et en 1992 une bombe explose à sa clinique de Toronto.

    Mettre un enfant au monde est un engagement pour 18 ans et même plus. Il faut le faire en pleine conscience et non y être obligé.

    Détruire un embryon, est-ce tuer un être humain? cela restera toujours une question de point de vue. Mais donner la préséance aux droits de l’embryon sur ceux de la mère, là c’est carrément contre toute justice.

  8. LES MERES NE SONT PAS COMDAMNEES C EST L ACTE !

  9. Le vrai problème ici, à mon avis, c’est que ce monsieur a l’air assez fier du chiffre de cent mille – qu’on m’interrompe si je délire. Mais le cas échéant, cela me semble indécent – également lorsque je pense aux femmes qui ont dû interrompre une grossesse. Sont-elles davantage que des numéros dans l’esprit de ce médecin? Qu’un item dans une statistique? Que la suivante de la précédente?

    Personnellement, tout cela suscite un malaise en moi.

  10. Je suis en accord avec le fait de donner un prix a cette homme. Une femme est en droit de vouloir se faire avorter et de cela de façon sécuritaire et professionelle. Je peux concevoir qu’une personne soit en désaccord avec l’avortement et que cette personne ne veuille pas elle-même se faire avorter, mais je pense, que cette personne doit respecter le fait qu’une autre femme puisse elle vouloir avoir recourt a l’avortement. Je trouve inconcevable qu’une jeune fille de 15 ans qui est enceinte et qui désire se faire avorter doive faire cette démarche dans l’illégalité et de façon dangereuse. Un fétus n’a aucun droit avant d’etre sorti du ventre de sa mère, donc celle-ci PEUT décider de se faire avorter, au même cas, une femme PEUT décider de ne pas se faire avorter même si pour elle garder l’enfant peut être difficile (coté argent par exemple). Je pense que si vous n’êtes pas en accord avec l’avortement vous pouver décider de ne pas l’utiliser mais que vous dever respecter les femmes qui décident elles d’utiliser cette manière.

  11. imaginons un instant que l’avortement à l’époque du début de notre ère soit légalisé Marie considérée comme une fille mèreet obligée par sa famille l’oblige d’avorter;
    que se serait-il passé sur la terre et pour l’humanité ?
    combien d’Einstein, de mère Téresa, de Pasteur, sont tous les jours tués dans le ventre de leur mère
    plus de 25000 avortements jours sur notre planète
    pensons aux conséquences!

  12. Si « Un fétus n’a aucun droit avant d’etre sorti du ventre de sa mère », qu »est ce qui, dans le fait d’être sorti du ventre de sa mère, lui en donnerait ? Pourquoi la mère ne pourrait-elle pas à la naissance choisir de garder l’enfant ou pas et ne conserverait-elle pas encore le droit de vie et de mort sur son enfant pendant quelques minutes, quelques heures, quelques semaines, quelques mois ou quelques années ? Pourquoi condamner les mères qui tuent leurs enfants à la naissance et les mettent dans un congélateur ? Ou celles qui maltraitent leur enfant qui les déçoit toujours forcément un peu ? Et pourquoi le même droit ne serait pas donné aux pères ? C’était bien ce qui se passait à Rome ? C’était le pater familias qui, à la naissance, choisissait de garder l’enfant ou de « l’exposer », c’est-à-dire, à peu près l’abandonner sur le tas d’ordures … Pourquoi a-t-on abandonné cette « respectable » tradition ? Il faudrait peut-être réfléchir aux notions de légalité, de droit, de respect …

  13. Tuer son prochain est à la portée de quiconque. Mais il ya des assassinats légaux tels que le combats militaire ou l’avortement. Dans ces 2 cas visiblement on décerne des décorations.
    Qui s’arroge le droit de juger ces 2 catégories d’actes est un insensé, car la justice de Dieu n’est pas celle des hommes qui ne peuvent pas accéder à l’intelligence divine. Le « saint » sait intuitivement très bien que « tuer la vie » coûte cher au meurtrier en terme de vie spirituelle. Le saint curé d’Ars ne voulut jamais porter l’uniforme….
    On ne peut que prier pour toutes ces femmes qui ont avorté par détresse et plaindre ceux qui n’ont pas tout tenté pour sauver ces âmes cherchant à s’incarner.

Laissez un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :