Benoît XVI et le sida. La citation complète

(Source : Le Point.fr)

Le pape Benoît XVI a demandé les soins gratuits pour les malades du sida dès son arrivée à l’aéroport de Yaoundé au Cameroun, mardi après midi. Un appel qui a reçu très peu d’écho. Il appelle les Africains à la responsabilité dans la lutte contre le sida. Les médias ont passé sous silence ce passage de sa conférence de presse dans l’avion de Rome à Yaoundé. Mais ce que la presse a retenu, ce sont des propos prêtés au pape. Ci-dessous le texte intégral de la déclaration. Voici la question du journaliste et la réponse de Benoît XVI, dans son contexte.

Question – Votre Sainteté, parmi les nombreux maux qui affligent l’Afrique, il y a également en particulier celui de la diffusion du sida. La position de l’Eglise catholique sur la façon de lutter contre celui-ci est souvent considérée comme n’étant pas réaliste et efficace. Affronterez-vous ce thème au cours du voyage ? Benoît XVI – Je dirais le contraire : je pense que la réalité la plus efficace, la plus présente sur le front de la lutte contre le sida est précisément l’Eglise catholique, avec ses mouvements, avec ses différentes réalités. Je pense à la Communauté de Sant’Egidio qui accomplit tant, de manière visible et aussi invisible, pour la lutte contre le sida, aux Camilliens, à toutes les religieuses qui sont à la disposition des malades… Je dirais qu’on ne peut pas surmonter ce problème du sida uniquement avec des slogans publicitaires. Si on n’y met pas l’âme, si on n’aide pas les Africains, on ne peut pas résoudre ce fléau par la distribution de préservatifs : au contraire, le risque est d’augmenter le problème. La solution ne peut se trouver que dans un double engagement : le premier, une humanisation de la sexualité, c’est-à-dire un renouveau spirituel et humain qui apporte avec soi une nouvelle manière de se comporter l’un avec l’autre, et le deuxième, une véritable amitié également et surtout pour les personnes qui souffrent, la disponibilité, même au prix de sacrifices, de renoncements personnels, à être proches de ceux qui souffrent. Tels sont les facteurs qui aident et qui conduisent à des progrès visibles. Je dirais donc cette double force de renouveler l’homme intérieurement, de donner une force spirituelle et humaine pour un juste comportement à l’égard de son propre corps et de celui de l’autre, et cette capacité de souffrir avec ceux qui souffrent, de rester présents dans les situations d’épreuve. Il me semble que c’est la juste réponse, et c’est ce que fait l’Eglise, offrant ainsi une contribution très grande et importante. Nous remercions tous ceux qui le font.

Comment réagissez-vous à cette déclaration?

5 Réponses

  1. Merci d’avoir replacé tout cela dans son contexte. Ah… la manipulation des medias, avec les phrases sorties de leur contexte, parfois mal traduites…
    Une belle leçon pour nous, d’apprendre à être clairvoyants et à ne pas prendre ce que les medias proposent comme la vérité absolue.

  2. Je pense que c’est un texte à faire connaitre. Et qu’il serait utile, c’est ce que je pense, d’en tirer toute la richesse dans des rencontres, mais pas seulement avec les « spécialistes » de cette problématique (ceux qui sont en lien avec les malades, ceux qui travaillent auprès des jeunes).
    Plus largement.

  3.  » Dans des décennies, ce que les historiens reprocheront aux églises, ce n’est pas de ne pas avoir fait la promotion du latex, mais de ne pas avoir dit de manière forte, ce qu’elles sont les seules actuellement à vraiment pouvoir dire : que la sexualité de l’homme c’est très bon, que c’est bien autre chose qu’un besoin à assouvir–etc..que la  » libération sexuelle,  » c’est un fantasme destructeur, je ne pense pas qu’aux MTS, mais à toutes les histoires d’incestes, de viols, de pédophilie qui envahissent de plus en plus l’activité de nos prétoires- (lignes issues d’un article de la revue La croix, 26 mars 09 ) »
    Dans certains de ses écrits St Thomas d’Aquin avait fort bien compris toute la richesse de la sexualité ; sur ce point précis de son enseignement, il n’a malheureusement pas été suivi par ses successeurs dans l’Institution ( et je ne veux pas dire l’Eglise.)
    Idée personnelle : La procréation , normalement, fait partie de la sexualité du couple, mais la sexualité dans la vie d’un couple est d’un autre ordre d’intimité que seuls peuvent bien saisir ceux qui la vivent dans leur expérience amoureuse, chacune unique, vie amoureuse reçue par charisme, charisme tout aussi grand et exaltant que le charisme du célibat.

  4. Merci pour vos lignes, je tenais à préciser que lors de mon envoi (quelques lignes à votre intention) j’ignorais la citation complète de notre Pape; je remercie vivement le journal Le Point qui a eu l’honnêteté de nous donner dans sa totalité le message du Pape, tout est alors différent, notre opinion se fera avec bien plus d’objectivité, nous aurons tous les éléments pour donner notre point de vue, biaisé auparavant. Il est non seulement fort regrettable mais aussi malhonnête, je le pense et peux l’écrire, de fausser ainsi la prise de position de quelqu’un , en l’occurrence un représentant religieux (mais cette réflexion est valable face à tout être humain ou organisme qui affirme sa pensée)…en la tronquant de façon aussi abrupte, voire mensongère; on ne peut éprouver qu’une profonde tristesse de voir dans certains de nos médias si peu d’esprit critique mais aussi de conscience professionnelle, tristesse mêlée aussi de doutes sur ce que nous disent nos journaux, certains de nos journaux; sont-ils parfois mal intentionnés ? Ignorants? Parlent-ils trop vite ? Sans prendre le temps d’avoir suffisamment d’éléments ? Merci pour votre attention, vous nous aidez à réfléchir…avec intelligence et honnêteté.

  5. Inutile de s’en prendre toujours aux média qui ne comprendraient rien et seraient toujours malveillants !

    Notre Pape Benoit devrait plutôt appliquer la sage prudence Thomas d’Aquin qui donne un principe fondamental dans la ST :
    Ia 75 5 co.
    « Omne quod recipitur , secundum modum recipientis recipitur »

    C’est pas toujours le « recipientis » qui a tort !

Laissez un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :