Saint Joseph, travailleur

La foi n’est pas quelque chose de désincarné, elle se fraie un chemin à travers notre quotidien, un quotidien qui est béni et voulu par Dieu, et qui est le lieu de nos engagements et de nos amours. C’est ce que vient nous rappeler cette fête de saint Joseph travailleur.

Jésus lui-même a vécu notre réalité humaine à l’école de Joseph et de Marie. On l’appelait le fils du charpentier, celui qui œuvrait avec son père Joseph. On voit à travers les paraboles de Jésus et de ses enseignements combien il avait appris à fouler la terre, à se salir les mains. Il savait qu’une maison ne pouvait se construire que sur une base solide, qu’une vigne avait besoin d’être émondée et avait besoin de fumier pour porter du fruit, qu’une semence devait être jetée sur une bonne terre, que le bon vin était fait pour la fête, que le pain rassasiait la faim des hommes, que l’on pouvait prévoir le temps qu’il fera demain en regardant l’horizon. Jésus savait jeter le filet pour la pêche, il savait aussi jeter son regard dans les coeurs, il savait combien la peine pouvait nous peser, combien le pardon et l’amitié pouvaient être bienfaisants dans nos vies, il savait surtout combien nous avions besoin de nous nourrir de l’amour de Dieu.

C’est tout cela que Jésus a vécu et appris à l’école de Joseph et de Marie dans l’apprentissage de son humanité. Et c’est à cette école du travail, de la famille et de la solidarité humaine qu’il nous invite à nous engager avec lui, à l’exemple de saint Joseph.

6 Réponses

  1. Merci pour ce billet.
    Il est vrai que nous ne savons rien de la vie de Jésus entre sa naissance et son enfance et que, (c’est peut être notre formation religieuse qui nous a rendu ainsi…. ?) nous pourrions voir Jésus que comme un homme pas vraiment homme ou comme un sur-homme parce que Dieu…

    « C’est tout cela que Jésus a vécu et appris à l’école de Joseph et de Marie dans l’apprentissage de son humanité. « 

  2. il est vrai que nous ne savons rien de la vie de Jésus entre sa naissance et son enfance

    correction….
    entre sa naissance et sa vie publique

  3. Merci de nous rappeler que cette fête du travail, laïcisée à souhait, est aussi la fête de St Joseph !
    Belle journée.

  4. De St Joseph, travailleur, Nadine 🙂

  5. Saint Joseph a eu le grand bonheur de tenir Jésus dans ses bras de le bercer pour l’endormir de lui apprendre son métier, le bonheur de veiller sur lui et sur sa chaste épouse Marie. L’on devrait apprendre à chaque homme de notre temps à le prendre pour modèle et à chaque femme de prendre Marie en exemple. Penser à saint Joseph que comme Patron des travailleurs et une erreur monumentale tout comme penser à lui qu’en ce jour du 1er mai et oublier de le fêter le 19 mars. Prions le avec foi et il se chargera, soit par des lectures par des gens de rencontre, de mieux se faire connaître et aimer.

  6. Je suis entièrement d’avis et j’ai choisi St Joseph comme modèle à suivre.

Laissez un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :