Voeux de Pâques du frère Alain

Voici les vœux pleins d’espérance et de joie que m’a fait parvenir un frère dominicain. Je me permets de vous les partager:

Le Nouvel An pour nous, c’est vraiment le Jour du Seigneur, le jour de sa Résurrection dans la gloire. Ce jour-là change tout. Il nous ouvre une porte. Il nous ouvre un horizon. Il nous ouvre une perspective. Cette ouverture est ouverture sur la vie, rien moins ! Et quelle vie, la vie éternelle.

Il est réconfortant de détenir la clef du grand mystère auquel est confronté l’humanité : pas seulement savoir d’où elle vient, mais bien savoir où elle va. Il est banal de dire que notre humanité est déboussolée. Elle ne sait vraiment ni où elle va, ni même pourquoi vivre. Les soubresauts multiples qui agitent les hommes et qu’ils appellent crise devraient leur donner l’idée de puiser à la source le remède. La source jaillit du côté transpercé du Christ Jésus. Elle jaillit du feu qui brûle dans ce cœur remplit d’amour.

Le monde nous rappelle bruyamment que nous sommes de pécheurs. Il est vrai. Nous le sommes. Mais c’est justement les pécheurs que le Christ est venu sauver. Là est bien notre joie : que nous qui sommes des pécheurs nous soyons aimés à ce point.

Que la joie du Ressuscité inonde votre cœur.
Alléluia ! Il est vivant ! La vie l’a emporté sur le Mal.

frère Alain

Une Réponse

  1. Merci frère Alain pour ces voeux du nouvel an…
    Je souhaitais vous partager un présent reçu dans la nuit d’un dimanche, à 00H00, ou 12H00, ou 24H00…
    En tout les cas ma montre semblait arrêtée cette nuit là, il y a environ 12 années…
    Cee que j’ai pu vivre, s’est donc déroulé avant cette heure bien précise ou bien tout simplement durant ce temps là, hors du temps, moment opportun, kairos et non pas kronos…
    Le temps de Dieu n’est pas notre temps, et son nouvel an à lui est bien en chacun des jours qui passent en sa présence, même si nous pensons parfois qu’il dort ou qu’il n’est plus là…

    Pour en revenir à cette « manifestation céleste », je vais, si vous le permettez, vous en partager la première partie, celle qui ne demande aucune réponse de ma part, aucune remarque quelconque si ce n’est un accueil profond…

    La parole de Dieu dit que les vieux auront des songes… C’est précisément ce que j’ai pu vivre, bien que je sois encore un jeune homme…

    Il faisait donc nuit, une nuit noire mais apaisée, calme et sereine…
    C’est comme si je regardais cette nuit, dans mon sommeil… Que j’avais les yeux totalement ouvert….

    C’était beau, même si je ne voyais rien… Puis, tout à coup, surgit de la gauche, un petit angelot du style des Putti de la renaissance, qui vient se placer là, devant mes yeux, puis un deuxième, de l’autre côté, puis un autre, encore du côté gauche, et encore un autre venant au dessus sur la droite… Trois viendront prendre place ainsi sur la gauche et trois sur la droite, l’un au dessus de l’autre, tous tournés vers l’intérieur, et regardant le milieu de la scène…mais aussi tournés vers moi, me faisant face.
    Avant même que je puisse réfléchir à quoi que ce soit, du centre, vient vers moi comme un nuage blanc, une espèce de nuée, comme un voile de fumée, qui vient prendre place là, sous mes yeux…
    Puis, la nuée semble se dissiper, peu à peu, pour laisser place à un « homme », tout de blanc vêtu… On dirait Jésus, mais je ne le reconnais pas… Les anges ont alors comme disparus, en fait il sont là mais je ne les vois plus…
    Mon attention est entièrement tournée vers cet « ange »
    adulte, majesteux et pourtant humble et doux…
    Il a les bras repliés sur lui même et ouvre grand les bras vers moi…
    Au même moment je peux voir une lumière ineffable, sortir tout droit de son côté gauche, et qui vient vers moi, comme une force immense… Malheureusement mes pauvres mots sont si loin de ce que je voudrai exprimer ici…
    Puis dans le même temps, une seconde ou une heure, je ne sais pas… une voix se fait entendre…
    Je regarde alors la bouche de l’ange qui est là devant moi mais il n’ouvre pas la bouche… Ce n’est pas lui qui parle…
    La voix vient pourtant de lui, ou d’ailleurs, je ne saurai le dire mais il s’agissait d’une voix puissante, et douce à la fois… Là encore, je n’ai jamais rien entendu d’équivalent ni avant ni depuis…
    Cette voix (j’en est conclus que cela pouvait être la voix du Père Céleste, du moins c’est une possibilité)
    Elle disait textuellement ceci :

    « Mon Amour en toi est établi »

    Ensuite, l’image c’est comme inversée… Tout c’est alors passé en sans inverse… L’ange a refermé les bras sur lui, le nuage s’est reformé autour de lui, puis il a disparu pour ne laisser place qu’aux anges qui ont eux aussi disparu de la même manière et dans le même ordre, inversé, qu’il étaient apparus…

    En me réveillant, j’ai voulu écrire ce message pour ne jamais l’oublier, mais je me suis dit que s’il venait de Dieu alors il serait graver à jamais en mon coeur…

    Ce petit témoignage est un peu long mais c’est
    pourtant ce qui est arrivé dans ma vie… un nouvel an, jour de pâque, un premier jour de la semaine, dominika.
    Depuis, chaque instant est un nouvel an… Un jour pour Dieu est comme mil ans… Le temps de Dieu est bien le présent, cadeau du ciel pour chaque homme et chaque femme, que la terre ai portée et qu’elle portera jusqu’à la consommation des temps…
    Que le Seigneur de la Paix soit toujours avec vous tous…
    Eric

Laissez un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :