Appelés à la sainteté

cq5dam.thumbnail.cropped.750.422

 

Le pape François dans son exhortation apostolique Gaudete et Exsultate, qui est un appel à la sainteté au cœur de notre monde, propose des pistes toutes simples et remplies de sagesse afin de réaliser ce projet de Dieu sur nos vies. En voici quelques-unes.

Ainsi, dit-il, nous sommes tous appelés à être des saints et des saintes en vivant avec amour, et en offrant un témoignage personnel dans nos occupations quotidiennes, là où chacun se trouve. Es-tu une consacrée ou un consacré, dit le pape François ? Sois saint en vivant avec joie ton engagement. Es-tu marié ? Sois saint en aimant et en prenant soin de ton époux ou de ton épouse, comme le Christ l’a fait avec l’Église. Es-tu un travailleur ? Sois saint en accomplissant honnêtement et avec compétence, ton travail au service de tes frères et de tes sœurs. Es-tu père, mère, grand-père ou grand-mère ? Sois saint en enseignant avec patience aux enfants à suivre Jésus. As-tu de l’autorité ? Sois saint en luttant pour le bien commun et en renonçant à tes intérêts personnels.

Cette mission, dit le pape François, trouve son sens plénier dans le Christ et ne se comprend qu’à partir de lui. Au fond, la sainteté, c’est vivre les mystères de nos vies en union avec le Christ. À chacun et chacune, dit le pape, de trouver la voie qui lui correspond, sa manière propre de suivre le Christ. Tu as besoin de percevoir la totalité de ta vie comme une mission, dit-il. Essaie de le faire en écoutant Dieu dans la prière et en reconnaissant les signes qu’il te donne. Demande toujours à l’Esprit ce que Jésus attend de toi à chaque moment de ton existence et dans chaque choix que tu dois faire, pour discerner la place que cela occupe dans ta propre mission. Et permets-lui de forger en toi ce mystère personnel qui reflète Jésus-Christ dans le monde d’aujourd’hui.

Ainsi, dit le pape François, nous partagerons un bonheur que le monde ne pourra nous enlever, parce que le Christ nous aura fait porter un fruit qui demeure, celui de l’amour, cette semence du Royaume qui seule est capable de sauver le monde.

fr. Yves Bériault, o.p.