Irena Sendler, la mère des enfants de la Shoah, est décédée

Irena Sendler« La figure d’Oscar Schindler a été acclamée dans le monde entier grâce à Steven Spielberg qui s’en est inspiré pour faire le film aux sept Oscars en 1993 et qui racontait la vie de cet industriel allemand qui a évité la mort dans les camps de concentration à 1000 juifs.

Pendant ce temps, Irena Sendler était une héroïne inconnue hors de la Pologne et à peine reconnue dans son pays de quelques historiens. De plus, elle n’a jamais rien raconté à personne de sa vie durant ces années.

C’est en 1999 que, curieusement, son histoire a commencé à être connue grâce à un groupe d’élèves d’un institut au Kansas et à leur travail de fin d’études sur les héros de la Shoah. Lors de leurs recherches ils ne trouvèrent que peu d’éléments sur Irena. Mais il y avait un chiffre surprenant : Elle avait sauvé la vie de 2,500 enfants. Iréna Sendler âgée de 95 ans

À leur grande surprise, quand il s’agit de rechercher sa tombe, ils découvrirent qu’il n’y en avait pas car elle était encore en vie. Elle est décédée le 12 mai 2008 à l’âge de 98 ans. » (Source: http://cursillos.ca/action/modeles/m21-irena-sendler.htm)

Née le 15 février 1910, Irena Sendler est longtemps restée peu connue en Pologne. Il fallut attendre mars 2007 pour que la Pologne lui rende un hommage solennel et propose son nom pour le Prix Nobel de la Paix. Cependant, le mémorial israélien de l’Holocauste, le Yad Vashem, lui avait décerné dès 1965 le titre de Juste parmi les Nations, réservé aux non-juifs qui ont sauvé des juifs (un peu plus de 22.000 à ce jour).

« Lorsqu’elle marchait dans les rues du ghetto, Sendler portait un brassard avec l’Etoile de David, à la fois par solidarité avec les juifs et par souci de ne pas attirer l’attention sur elle », souligne le mémorial du Yad Vashem. A la fin de l’été 1942, elle a rejoint le mouvement de résistance Zegota, (Conseil d’aide aux juifs).

Elle a alors fait sortir clandestinement des enfants du ghetto qu’elle hébergeait dans des familles catholiques et des couvents.

Les enfants étaient cachés dans des valises, transportés par des pompiers ou des camions à ordures, ou simplement dissimulés sous les manteaux des personnes qui avaient le droit d’accès au ghetto, comme Irena Sendler et son équipe d’assistantes sociales. Par précaution, elle notait soigneusement les noms des enfants et des familles sur des papiers qu’elle enterrait dans des bouteilles.

Elle fut arrêtée chez elle le 20 octobre 1943. Au quartier général de la Gestapo, ses tortionnaires lui brisèrent les pieds et les jambes. Mais elle ne parla pas. Condamnée à mort, elle fut miraculeusement libérée sur le chemin de l’exécution par un officier allemand que la résistance polonaise avait réussi à corrompre.
Elle continua son combat clandestin sous une autre identité jusqu’à la libération. Après la guerre, elle travailla dans la supervision des orphelinats et des maisons de retraite.

Elle a toujours pensé qu’elle n’était pas une héroïne. « Je continue d’avoir mauvaise conscience d’avoir fait si peu », disait-elle. De santé fragile, Irena Sendler était restée l’an dernier à l’écart des cérémonies qui lui rendirent hommage. Mais elle avait fait lire une lettre par une survivante, Elzbieta Ficowska, qu’elle avait sauvée tout bébé en 1942 : « J’appelle tous les gens de bonne volonté à l’amour, la tolérance et la paix, pas seulement en temps de la guerre, mais aussi en temps de paix », avait-elle dit.

(Source : Le Nouvel Observateur)

6 Réponses

  1. une forte émotion m’étreint le coeur car j’aime qu’une polonaise ait sauvé des enfants juifs, quelle joie tous ces enfants sauvés… J’ai connu beaucoup de polonais avec la haine du juif au coeur et moi ça me révoltait tellement… Que Dieu soit toujours avec elle

  2. Quel exemple de courage et d’humilité..!
    Cela me ramène à plus de considération pour mon prochain, plus d’amour à donner, plus de partage.
    Elle est allée rejoindre soeur Térésa et tous ceux qui par leur vie ici se sont qualifiés pour la vie éternelle.
    On se souviendra de ces personnes sur les rivages de l’éternité.
    Jean-Pierre et famille

  3. Oh mon Dieu,j en ai meme les larmes.Risquer sa vie pour sauver des enfants!Cette femme n est pas un etre humain c est un ange.Que son ame repose en paix au paradis pres de Dieu.

  4. Oh mon Dieu,j en ai meme les larmes aux yeux.Risquer sa vie pour sauver des enfants!Cette femme n est pas un etre humain c est un ange.Que son ame repose en paix au paradis pres de Dieu.

  5. c’est un épisode de l’holocauste qui restera à jamais inscrit dans l’histoire de la shoah?
    c’est une figure qui m’a bouleversé, j’ai encore les larmes aux yeux elle a un coeur et un immense amour envers autrui qu’elle a souffert le martyre de la torture « les bras et les pieds brisés et aucun mot ne sortait de sa bouche ».
    2500 doit leur vie à cette femme IRENA SENDLER, un courage qui surpasse sa propre vie. Que dieu te garde chère IRENA , Nous te connaissons sur ton courage et tu as tracé une histoire sur la shoah et le sauvetage de milliers d’enfants juifs, sauver des enfants de l amort, la faim, la torture et ces enfants ne verront plus leurs parents waouh la souffrance pour ces parents de ne plus revoir leurs enfants grandir, fonder une famille !!!!! hitler qu’as tu engendrer !!! quel massacre !!!! quel être humain es-tu: un monstre !!:!!

  6. Que Dieu vous garde! Maman a eu le courage à 17ans de sauver aussi et a d’ailleurs été emprisonnée. Elle a d’ailleurs son nom ainsi que ma grand mère à Jérusalem comme juste parmi les nations.On inculque pas suffisamment l’histoire aux jeunes de maintenant qui pour la plupart n’ont plus de respect et sont fiers de de tatouer la croix gammée. Naturellement, ils n’ont pas connu la guerre!Pour votre bravoure je vous présente tout mon respect

Laissez un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :