Denise Gingras-Gosselin :

monet_la_piePoème pour Yves, décédé par assassinat à l’âge de 27ans.

Et maintenant s’en vient Noël
Qui ne sera plus jamais pareil
Trois croix remplacent le sapin
Celle que je porte et celle du Divin

La troisième était sur le cercueil
De mon enfant dans un linceul
Après les prières d’usage
On m’a remis cet héritage

Je l’ai glissé dans un tiroir
Folle de rage et de désespoir
Puis l’évolution de mon chagrin
Me l’a fait reprendre en main

J’en ai orné mon salon
Suivi d’une étrange réaction
Comme la douée présence
De mon fils en permanence

NON, ce ne sera plus jamais pareil
Pour mes préparatifs de Noël
C’est la fête d’un Enfant
Qui renaît tous les ans

Mais moi je vis le vendredi saint
Qui s’est avéré mon destin
0 Jésus de la crèche
Sois fidèle à ta promesse

J’attends la résurrection
Qui me fait tenir bon
Celle qui à la fin des temps
Me fera retrouver mon enfant

Puisqu’on ne fête pas une mort
Qu’on n’exige pas de moi d’autre décor
Que cet emblème de vie éternelle
Qui symbolise mon espérance du ciel

20 octobre 1986

_____________________________________

Source : Parents orphelins. Louise Courteau éditrice, 1990.

Une Réponse

  1. Il n’est pas de plus grand malheur que de perdre un enfant.
    Non, je n’en imagine pas de plus grand.
    Alors, je prie pour toutes celles et tous ceux qui ont dû affronter cette épreuve terrible.
    Je prie, mais pas assez. Fut un temps, tous les jours. Aujourd’hui, pas assez. Oh, Seigneur, fais que je puisse, que nous puissions prier pour tous sans cesse. Tu nous vois, tu sais qui nous portons en nous. Et
    même si le temps vient à nous manquer (pardon!) de nommer tous dans nos prières, Toi, qui les vois en nous, Toi, Seigneur, reçois nos prières non dites.
    Vierge Marie, toi qui as connu la douleur de voir ton Fils agoniser, prie pour toutes celles et pour ceux qui souffrent de ne pouvoir être à la place de leurs enfants en ces moments d’agonie. En toi, notre espérance dans la compréhension et le soutien, en toi notre espérance de voir un jour nos enfants ressuscités comme il te fut donné de le voir.

Laissez un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :